Mistaken Truth
Bonjour
Rejoins les membres déjà inscrits!
Les personnages recherchés
Mistaken Truth, 2017
SneakySkunk & SIXE
Mistaken Truth

Sortez des sentiers battus pour découvrir les nombreuses possibilités que vous offre Mistaken Truth. Apprivoisez vos craintes et développez votre sixième sens. Assimilez de nouvelles connaissances et acquérez des compétences physiques. Soyez étudiants le jour et loup-garou lors des pleines lunes. Procurez-vous des armes pour traquer les monstres et augmentez ainsi votre réserve de crocs, de points et de trophées Plus vous jouerez, plus vous obtiendrez des crocs et des points pour rendre votre personnage intéressant. Ces crocs et ces points vous donneront également accès à divers bonus insoupçonnés.

Une expérience immersive

Vous appréciez Teen Wolf? Vous êtes imaginatifs? Vous n’avez pas peur d’aligner plus de 400 mots dans une réponse? Vous pouvez maintenir une activité constance? Vous êtes sociables et capables d’interagir avec les autres membres? Qu’attendez-vous? Remplissez le formulaire d’inscription et générez-le automatiquement!


Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mistaken Truth
• Stanley Strew
Sam 22 Avr - 15:12


Stanley Strew
Prénom completStanleyNomStrewDate de naissance(18 ans) 12 juillet 1998Lieu de naissanceBostonStatut civilInconnuOccupationAssistante bibliothécaire

EspèceHumainGradeAucun

CréateurMistaken TruthAvatarChloë Moretz
Exigeances
Avatar : /.

Nom : /.

Histoire : Il n’est pas nécessaire d’avoir vu la série pour jouer ce personnage, mais ça reste un bonus d’avoir vu les épisodes. Étant donné que le personnage a un lien étroit avec l’un des principaux protagonistes.

Présence : Pour jouer ce personnage, nous recherchons quelqu’un pouvant écrire plus de 15 à 20 lignes par publication. Faire quelques recherches serait également bénéfiques de temps en temps. Nous voulons un joueur imaginatif. Stanley n'est pas le genre de personnage "princesse" et sans rebondissement.
Histoire
[Le retour.]
La nuit tombée, l’avion quitte l’aéroport de Port-au-Prince, en Haïti, la où elle a passé plusieurs mois avec son père. Six heures la sépare désormais de sa ville natale : Beacon Hills. Ses doigts se crispent sur les accoudoirs lors d’un passage en turbulences. Malgré cette peur qui se glisse en elle, elle sourit. L’adrénaline que cela provoque en elle, la rend fébrile. Son père s’endort sur sa gauche en moins d’une heure. Elle décide donc d’ouvrir son sac à ses pieds et d’en sortir un livre : les origines de la démonologie ; les mystères de ce monde. Les démons, les possessions, le surnaturel. Pour elle, cet univers est une passion. Elle aime comprendre ce qui est caché aux yeux des hommes. Chaque page est minutieusement marquée par des post-it de couleurs différentes, des notes sont laissées sur les côtés des pages, rien ne manque à son œil observateur. Son index effleure le mot monstre...

[L’arrivée.]
Elle et son père s’installent dans une maison de Boston, à Beacon Hills, déjà meublée. Ils arrivent avant l’aube. L’endroit est silencieux, il donne froid dans le dos. N’importe qui aurait peur d’entrer à l’intérieur, mais pour Stanley, c’est fascinant et captivant. Elle croit que chaque maison possède une essence des anciens occupants. Et comme tout des anciens locataires est encore là, elle sent qu’elle pourra déposer sa planche ouija au grenier et s’amuser un peu. Elle sautille littéralement jusqu’à l’intérieur. Ses effets sont défaits à sa chambre le jour même. Après avoir mangé un morceau, elle s’autorise enfin à dormir un peu.

[Quelques heures après l’arrivée.]
Quand elle se réveille, une lueur orangée filtre dans la maison, la poussière s’élève autour d’elle telle une fine pellicule sèche. Se frottant les yeux, elle quitte son lit, glisse ses pieds nus dans des pantoufles. Encore une fois, un parfait silence se dégage dans la maison. Au lieu de descendre à l’étage inférieur pour aller voir son père, elle décide plutôt d’aller au grenier. Elle tire sur une ficelle qui lui descend un escalier rétractable. Une fenêtre circulaire est installée au plus haut étage de la maison, ce qui lui permet de voir. Elle s’installe au centre de la pièce, stressée par l’idée qu’elle convoquera bientôt des démons. Pour elle, ce n’est pas seulement un jeu, c’est réel. Elle croit qu’il existe un monde surnaturel. Pensive et sérieuse, elle commence à jouer. Du bout des lèvres, elle murmure des paroles ; se sont des questions qu’elle formule aux esprits.

Un craquement sourd se fait entendre. Elle tourne brusquement la tête pour trouver l’origine du bruit. « Il y a quelqu’un ? » Murmure-t-elle. Peut-être que son père la cherche. Elle déglutit, puis secoue la tête. Son pouls lui martèle fortement la poitrine. Jouer à cette planche lui provoque parfois quelques peurs ridicules. Elle secoue les mains, reprend la goutte entre ses doigts glacés, et reprend sa séance de spiritisme. « Esprit, es-tu toujours là ? » S’informe-t-elle en laissant l’objet glisser sur les lettres latines. Un vent frais lui caresse la nuque, elle pivote doucement la tête vers l’arrière. Elle sent une présence ; elle croit que ce n’est pas forcément son subconscient. En regardant de nouveau la planche, elle voit que l’œil de la goutte s’est arrêté sur la lettre « S. »

Une détonation résonne et elle se redresse brusquement, sans prendre le temps de dire au revoir à sa planche. Cette fois, son rythme cardiaque manque lui perforer le thorax. L’amusement laisse graduellement place à une panique inconditionnelle. Elle quitte le grenier pour gagner le couloir des chambres. Si elle n’avait pas fait attention, elle aurait manqué l’une des marches. Comme elle panique un peu, sa maladresse reprend le dessus. « Papa ? » Murmure-t-elle à voix haute en faisant le tour des chambres. Elle s’arrête devant l’embrasure d’une porte, le cœur lourd. Son sang se glace, elle devient livide, elle bégaye sans pouvoir prononcer le moindre mot logique.

Son père gît dans une marre de sang, le crâne défoncé d’une balle. Il tient un pistolet entre ses doigts raides.

[Quelques jours après l’arrivée.]
Elle se tient debout devant la tombe de son père, sa mère vient de passer un bras autour de ses épaules. Stanley porte un habit conventionnel, noir. Une robe qui recouvre son corps, des talons peu confortables. Elle est contente de ne pas s’être maquillée, ses yeux brûlent, elle se prive de pleurer devant tous ces gens qui sont venus à l’enterrement. Son père s’est suicidé. Elle ne comprend toujours pas pourquoi. Elle lui est cependant reconnaissante d’avoir attendu d’être arrivé ici... Prise en Haïti, seule, elle aurait divagué. Ici, sa famille lui apporte du soutien. Tout particulièrement sa mère. Elle retourne vivre auprès d’elle. Ses parents s’étaient séparés quelques années plus tôt... Stanley pense à tout et à rien pour éviter de revoir l’image de son père ensanglanté. Elle croit qu’un démon a pris possession de lui, par sa faute. Car jamais il n’aurait pu commettre un tel crime.
Liens
Vince Kendrick :
Est une personne qu'elle voit régulièrement pour des informations sur les démons, les sectes et les rituels.
Cooper Owen :
Est un garçon possédé par un esprit qu'elle a commencé à connaître et qui semble lui faire croire beaucoup de choses.
avatar
Mistaken Truth
Administrateur ; PNJ
Administrateur ; PNJ
Messages :
63
Revenir en haut Aller en bas
Mistaken Truth
• Stanley Strew
Sam 22 Avr - 15:12


Scénario pris



avatar
Mistaken Truth
Administrateur ; PNJ
Administrateur ; PNJ
Messages :
63
Revenir en haut Aller en bas
 
• Stanley Strew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stanley, il a 29 ans et il vit comme un gros bébé
» FINALE DE LA COUPE STANLEY : BOSTON VS CALGARY
» Les cartes de la Coupe Stanley et la traduction française
» Leurres Stanley
» Scènes de genre avec Stanley ROSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Meaning Tenfold :: ADMINISTRATION & INFORMATIONS :: Création :: Les scénarios-
Sauter vers: